Poppers : effet, utilisation, danger est-ce une drogue ? Explications

By | 6 juin 2016

Définition du Poppers : qu'est-ce que c'est ?

Poppers Jungle Juice Original

Le mot Poppers recouvre de nombreuses substances issues du nitrite: nitrites d’amyle, nitrites de butyle, nitrite de pentyle ou nitrite d'isopropyle. Leur principal effet est la vasodilatation des cellules, ce qui leur permet de se remplir de sang.

Le poppers une drogue ?

Depuis le 3 juin 2013, les poppers sont en vente libre dans toute la France, que ce soit à Paris, Marseille, Nice, Montpellier, Toulouse, Lille, Nice, Rennes ou Strasbourg. Le poppers n'est donc considéré ni comme une drogue ni comme un stupéfiant. On peut effectuer son achat poppers en ligne ou dans les sexshops, les boites de nuit ou dans les bureaux de tabac. La vente et la consommation de poppers sont légales comme le note Drogues Info Service.

A quoi ressemble le poppers légal ?

Le poppers est un liquide fortement volatil et inflammable, de couleur jaune. Il est enfermé dans un petit flacon de 7 à 30 ml, recouvert d'un film au nom de la marque. Il existe parfois un galet dans le flacon qui permet d'éviter les poussières et qui absorbe l'eau qui peut y pénétrer : ainsi le liquide garde sa fraîcheur plus longtemps. On trouve des poppers de contrefaçons ou des produits de mauvaise qualité ici et la à des prix imbattables. D'une manière générale, méfiez-vous des offres trop belles pour être vraies et privilégiez les magasins qui ont du débit et dont le métier est de vendre du poppers pour acheter du poppers légal.

Quels sont les principales marques de poppers à acheter ?

Il existe de très nombreuses marques de poppers parmi lesquelles Sexline (Vert, Rouge, Bleu) ®, Rush (Super Rush, Super Rush Black Label, Zero) ®, Pig Juice ®, Bronx ®, Wesh Cousin ®, Hot ®, Gate ®, Trip ®, Adler ®, Jungle Juice (Original, Platinum, Black Label, Plus, Zero) ®, Amsterdam (Classique, Black Label) ®, Faust ®, Quick Silver ®, Man Scent ®, Blue Boy ®, Booster ®...

Combien ça coûte d'acheter du poppers ?

A l'achat le poppers coûte entre 7,50 et 18€ avec un prix médian vers 10€. Tout dépend si vous voulez acheter du poppers dans un petit ou un grand flacon. Autre facteur le prix du poppers dépend aussi du nombre de molécule qu'il contient. Un hybride composé de nitrite d'amyle et de butyle comme le Sexline Vert sera plus cher (parce que plus difficile à élaborer et à produire) qu'un poppers qui contient exclusivement de l'isobutyle nitrite.

Histoire du poppers

Le nitrite d'amyle a été synthétisé pour la première fois par Antoine-Jérôme Balard en 1844. Mais ce n'est qu'en 1867 qu'un écossais, Thomas Lauder Brunton découvre l'intérêt de la molécule synthétisé par le français pour traiter les angines de poitrine et soulager les spasmes coronariens qu'elles déclenchent. Le spasme coronarien est le rétrécissement temporaire d'un conduit (canal, vaisseau, bronche) suite à une contraction involontaire de ses fibres musculaires. Le nitrite d'amyle sera utilisé jusqu'aux années 50, période à laquelle il est remplacé par la trinitrine et d'autres molécules nitrés.

Panique pour la société qui le produit, qui cherche d'autres débouchés et le propose aux militaires pour stimuler les soldats envoyer aux fronts et leur éviter des accidents coronariens ou cardiaques. L'US Army accepte d'en équiper les soldats envoyés au Vietnam sur le front. Mais les soldats en découvrent l'aspect agréable et sexuel et en détournent l'usage. De retour du front, ils réclament ce produit aux USA. La FDA, administration chargée de l'approbation des produits alimentaires et des médicaments commercialisés aux Etats-Unis, donne bientôt son feu vert. Elle fini par revenir sur ce premier avis et n'en autorise la vente que sur ordonnances, suite à des accidents. Même si aucun poppers shop n'a ouvert, le produit a connu le succès, beaucoup d'américain ont découvert l'effet du poppers ou plutôt ses effets aphrodisiaques et sa restriction le rend encore plus désirable. La mafia s'en empare et l'écoule, elle le présente comme un arôme pour parfumer sa maison. Certaines boîtes de nuit gay aux USA iront même jusqu'à le diffuser dans leur système de climatisation : après tout c'est un parfum d'ambiance ! Le produit fait un carton auprès des gays qui adorent s'en servir pour faire l'amour, puis par ricochets, auprès des jeunes qui aiment utiliser le poppers pour son effet euphorisant.

En France la législation a évolué plusieurs fois. En 1990, l'usage des poppers fut restreint au poppers à base d'akyle, les euphorisants à base de nitrite de pentyle ou de nitrite de butyle furent interdits.

Le 20 novembre 2007 parution d’un décret pour interdire le poppers en France. Le SNEG  (Syndicat National des Entreprises Gaies) et Men's Club (Etablissement gay qui vend notamment du poppers) dépose alors un recours devant le Conseil d'Etat qui annule le décret.

Le 29 juin 2011, rebelote, Etienne Apaire, Président de la MILDT (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives), annonce un train de mesures qui interdit le poppers en France. Le 7 juillet 2011, par délégation du ministre de la Santé Xavier Bertrand, Jean-Yves Le Grall, Directeur Général de la Santé, signe l'arrêté. Tous les poppers sont interdits à la vente. Le SNEG, New Millenium Production et Men's Club (Deux établissements gays) obtiennent l'annulation de cet arrêté par le Conseil d'Etat le 3 juin 2013 pour deux raisons. D'abord l'absence d'abus et de pharmacodépendance (contrairement aux drogues ou au tabac) et la faible toxicité du produit (plus faible que l'alcool) quand il est consommé de manière normale. Le poppers est légal en France depuis lors.

Pourquoi "Poppers" ?

Dans un premier temps, le nitrite d'amyle était commercialisé dans des ampoules en verre à respirer pour les lutter contre les troubles cardiaques grâce à l'effet vasodilatateur du poppers. L'ouverture de l'ampoule générait un son qui ressemblait à un "pop" ce qui a contribué à donner le nom au produit. Vous pouvez parfois réentendre ce son quand vous ouvrez un flacon de poppers.

Comment utiliser le poppers ?

L'utilisation du poppers est très simple : les fabricants recommandent d'ouvrir le flacon et de laisser le poppers se répandre dans la pièce. Mais cette technique prend du temps et nécessite une pièce petite pour que le poppers ait un effet. Les utilisateurs préfèrent plutôt sniffer le poppers par le nez (ce qui est déconseillé) ou par la bouche pour éviter les croûtes jaunâtres qui se forment autour des narines quand le poppers gicle et entre en contact avec la peau. Il faut alors faire un conduit avec sa main pour aspirer les vapeurs qui s'échappent du flacon de poppers.

Peut-on mélanger deux poppers ?

Certains utilisateurs ont essayé de mélanger deux poppers différents pour en cumuler les effets. A quelques exceptions, les témoignages font état de déceptions, le produit obtenu est plat et a perdu ses qualités euphorisantes et vasodilatatrices. Ne s'improvise malheureusement pas chimiste qui veut. Des solutions existent, des fans de poppers ont proposé d'ouvrir les deux flacons en même temps. Vous pouvez aussi acheter des poppers prémixés comme Jungle Juice Zero, Sexline Bleu ou Vert, Rush Zero qui vous garantissent un effet puissant qui dure longtemps avec des effets secondaires minorés.

Quels sont les effets du poppers ?

Tout dépend de la molécule que vous respirez et qui possède un effet plus ou moins fort. Il existe 4 molécules voici leur classement de la plus faible à la plus forte.

1) L'isopropyle nitrite : c'est la molécule utilisée par 80% des poppers, effet faible mais agréable à utiliser, bonne vasodilatation

2) L'isobutyle nitrite ou butyle : effet est puissant et rapide mais se dissipe vite

3) L'amyle nitrite : l'effet monte plus lentement mais dure longtemps

4) L'isopentyle nitrite : énorme effet vasodilatateur, impression de se prendre une énorme claque quand on le respire

En général l'effet du poppers est rapide et dure jusqu'à 5 minutes pour l'amyle nitrite. En général les utilisateurs ont l'impression d'avoir le corps qui pétille, d'être très léger et que leur cerveau se compresse. Ils sont très joyeux et peuvent être sujet à des crises de fou rire. Sexuellement désinhibés avec des envies de repousser leurs limites sexuelles, ils ont beaucoup plus envie de sexe, certains évoquent une bulle de joie et de plaisir. Ils ont également très chaud (bouffée de chaleur) et deviennent très tactiles avec une sensualité exacerbée.

Sexuellement, le poppers a des propriétés vasodilatatrices et détend les muscles lisses de l'anus, ce qui permet de faciliter la sodomie. Il accroit la durée de l'érection et retarde l'éjaculation. Le poppers décuple et les sensations et la jouissance ressenties pendant qu'on fait l'amour, notamment lors de l'orgasme.

Poppers, Danger ?

Comme pour tout produit, l'excès est l'ennemi du bon. Consommez trop de poppers au quotidien peut s'avérer dangereux.

Les effets secondaires du poppers

Les utilisateurs fréquents du poppers souffrent parfois de vertiges, de troubles de la vision, notamment du petit oeil . Ces troubles visuels peuvent apparaître immédiatement ou jusqu'à 3 jours après avoir pris du nitrite. Certains utilisateurs notent une intolérance à la lumière, d'autres ont remarqué que leur vision se colore ou que des points lumineux apparaissent dans leur champ visuel. D'autre enfin voit moins bien.

Ils souffrent parfois de céphalés ou maux de tête et font quelquefois état de toux ou de bronchites ou ont du mal à respirer correctement.

Côté nez, le poppers peut brûler la peau s'il s'échappe de son flacon et provoque des croûtes jaunâtres que les dermatologues nomment joliment poppers dermatitis. Ses vapeurs si elles sont respirées trop près du nez peuvent endommager les cloisons nasales. Enfin le visage peut être sujet à de rares plaques rouges.

Ces effets secondaires du poppers, temporaires, persistent parfois longtemps.

Une chose est à souligner : le poppers est interdit aux femmes enceintes car il passe la barrière placentaire et peut être l'un des facteurs de causalité de certains syndromes du bébé bleu ou méthémoglobinémie.

En 10 ans entre 1999 et 2009, les centres antipoison français ont été contactés 734 fois pour des cas liés au poppers. Soit 73 fois par an ou 6 fois par mois. Parmi ces 734 cas, 29 comas et 5 décès.

Des chiffres qui peuvent faire peur mais qui sont à relativiser. En terme de comparaison, l'alcool a causé près de 49 000 décès rien qu'en 2009.

Peut-on mélanger le poppers avec d'autres substances ?

D'une manière générale, il est déconseillé de mélanger le poppers avec d'autres substances chimiques, car les effets peuvent être incontrôlables voir dévastateurs.

Le poppers est utilisé par les amateurs de drogue, comme le LSD, la mescaline ou les champignons hallucinogènes pour prolonger les effets de la drogue.

Avec le viagra, le poppers peut provoquer un arrêt cardiaque. Un cocktail potentiellement mortel, à déconseiller.

Quand au mélange alcool et poppers, il accroit les évanouissements, les vertiges et les maux de tête.

Les effets du poppers rendent-ils accro ou dépendant ?

Comme l'a noté le Conseil d'Etat, il n'y a pas de pharmacodépendance ou de dépendance physique. Par contre on note une dépendance psychique pour certains consommateurs qui n'arrivent à jouir que sous poppers, ayant associé jouissance et poppers. Les jeunes utilisent du poppers mais souvent de manière exceptionnelle. Ici non plus, pas de dépendance et la plupart des consommateurs de poppers en France s'en lassent avec le temps. Deux schémas pour illustrer ces propos.

Cube de la dangerosité pharmacologique, selon Alain Morel, Aide-Mémoire en addictologie (Edition Dunod)

Cube de la dangerosité pharmacologique, selon Alain Morel, Aide-Mémoire en addictologie (Edition Dunod)

Classement de la dépendance et des dommages physiques causés par différents produits

Réduire les risques d'accidents avec le poppers

Ne laissez jamais le poppers toucher votre peau ou vos muqueuses sous peine de brûlures graves. Bien sur ne jamais boire le produit

Ne prenez jamais une dose après une autre de manière rapprochée, attendez pour éviter toute surdose et des problèmes respiratoires

Ne fumez jamais quand vous prenez du poppers et tenez le éloigné de toute flamme : cette substance est fortement inflammable.

Evitez toute activité qui nécessite un minimum de concentration après avoir pris du poppers (conduite, travaux manuels ..)

Mal de crâne, vertige ? Ouvrez la fenêtre pour respirer de l'air frais et faire cesser ces effets

Le poppers est un euphorisant qui favorise l'excitation sexuelle et vous pousse à repousser vos limites. Donc ayez toujours du gel et des capotes sur vous pour éviter de faire des bêtises.

Qui a déjà consommé du poppers ?

Principalement les jeunes : à 17 ans, 10% a déjà essayé une fois. 3% des français âgés de 18 à 25% sont des consommateurs réguliers d'après une étude de 2013 de OFDT (Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies). Enfin 5,3% des personnes entre 18 et 64 ans en ont consommé au moins une fois dans leur vie selon le baromètre santé 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.